Un homme de l’ombre pour les p’tits doudous du Scorff

Mais qui est ce mystérieux individu?

Cet homme agit dans l’ombre depuis plusieurs mois. Nous venons de découvrir ses actions depuis peu. Cet homme des ateliers ne compte pas ses heures pour prêter main-forte à  l’association les p’tits doudous du Scorff!

Ses actions? Il fait le tour de tous les services de l’hôpital à la recherche des métaux destinés au rebut, cela dans le but de soutenir l’association en récoltant des fonds pour aider les enfants à passer un moment “agréable” lors de leur intervention chirurgicale.

Partons à sa découverte

C’est dans les locaux techniques situés au sous-sol de l’hôpital du Scorff que nous l’avons rencontré fin novembre.

Cet homme, c’est Georges Colin. Heureux grand-père et ayant lui-même été hospitalisé étant enfant et n’en gardant pas un souvenir mémorable, il découvre l’association des p’tits doudous du Scorff en se rendant au self du CHBS.

Chaque membre de l’association a ses motivations personnelles. Lui, pour sa part, nous a relaté son souhait d’apporter sa pierre à l’édifice car lui-même a plusieurs petits-enfants. Il a été touché par l’engagement des p’tits doudous du Scorff et nous a expliqué que c’est sa façon d’aider et de contribuer au parcours de soins des enfants.

Comprenant que l’association est financée en grande partie grâce au recyclage des métaux, l’idée lui vient de trier tout ce qui peut l’être au niveau de l’hôpital.

En effet, aidé de toute l’équipe des ateliers, il récupère tous les vieux appareils contenant du métal et ne fonctionnant plus, à travers tous les services. Arrivé dans son atelier, le travail peut commencer! Ayant une formation à la base de plombier, sa connaissance des différents métaux lui permet de “décortiquer” chaque appareil afin de séparer les différents métaux, les trier et les stocker. Nous avons ainsi découvert le travail de recyclage réalisé au sein de l’hôpital et avons visité les différents locaux où sont réalisés les travaux de démontage.Une fois que la quantité stockée est suffisante, un camion de l’hôpital emporte tout chez Guyot environnement, au bénéfice des p’tits doudous!

Il y passe beaucoup de temps sur ses moments de pause et nous avoue même revenir parfois sur ses jours de repos pour venir à bout de certaines pièces. Mais la pensée de participer à son niveau à l’amélioration de la prise en charge des enfants venant se faire opérés au CHBS, lui donne le sourire et l’envie de continuer!!!

Nous tenons à le remercier particulièrement, ainsi que toute les personnes travaillant aux ateliers et au service économique pour leur investissement qui contribue au développement de l’association pour le plus grand plaisir des enfants!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer